31 Aout 2010,

c’est cette date qui marquera à jamais les esprits de Noémie et de Jérôme, un couple d’amis. C’est en effet ce jour que la petite Marion à décidée de montrer sa jolie petite frimousse à la terre.

23h18 pour 3,05 Kilos et quelques 49cm pour ce jolie petit bout de chou. C’est donc tout naturellement que j’ai décidé d’aller voir Noémie à la maternité et d’emmener mon fidèle D3 avec moi pour immortaliser les demoiselles.

Je n’aurai malheureusement que très peu vu Marion réveillée, mais c’est pas ça qui va m’empêcher  de prendre des photos, je regrette juste l’absence de Jérôme (et la lumière désastreuse des hôpitaux …), mais c’est pas grave, ce n’est que partie remise, et j’aurai bien le temps de photographier le papa et la petite plus tard.

Voici donc quelques images que j’ai ramené avec moi. j’embrasse encore les heureux parents, et leur souhaite pleins de bonheurs.

A bientôt.

  • guizelin isabelle - rho ma nono et sa tite marion trop emouvante ses photosReplyCancel

    • Fabrice Simonet - Merci Isa 😉
      les prochaines de Marion et Noémie sont Jeudi prochains en Studio, mais cette fois ci, le papa sera là !ReplyCancel

Le studio photo est bientôt terminé, il ne me reste plus qu’à finaliser certains petits trucs, et c’est bon. Les commandes des photos pour les cadres sont effectuées, je n’attend plus que la livraison.

Les nouveaux fonds Black, Blue Heaven et Pink sont déjà arrivés, les flashs sont posés, et comme vous allez pouvoir vous en rendre compte, les 1ers essais photos ont eux aussi été réalisés !

Merci pour tous ceux qui m’ont aidés, ceux qui m’aident encore, et ceux qui vont m’aider ! merci à Vanessa et Roro pour m’avoir aidé à la déco, Morgane et Ophelie pour le rangement, et à tous ceux qui sont passés me filer un ptit coup de pouce !

Je vous invite tous dès maintenant à me contacter pour votre futur séance !!! Que ce soit seul(e), avec un(e) ami(e), des ami(e)s, votre partenaire, vos enfants et que sais-je encore. Les souvenirs se créent, les photos se gardent ! Ne perdez pas plus de temps, n’attendez plus, le temps passe si vite !!!

Allez, quelques photos pour la route !!!

Si vous aussi ça vous tente, contactez moi, je me ferai un plaisir de répondre à toutes vos questions !!! A bientôt 😉

  • julien - ca commence plutôt bien pour toi^^ReplyCancel

    • admin - On essaye de faire ce qu’on peut en tout cas 😉ReplyCancel

  • Roméo - Vivre de sa passion quand on a du talent… C’est tout le mal que je te souhaite, continues!!ReplyCancel

28 Août 2010

C’est en ce samedi ensoleillé que je rejoins Samantha et Maxime à Bresles, près de Beauvais. Toute la semaine aura été terrible, pluie, orages, vent et j’en passe, mais les astres ont décidés d’être cléments ce jour là, et toute cette grisaille a fait place à un magnifique soleil pour leur union.

J’ai donc passé une agréable journée en leur compagnie, au menu, préparatifs des mariés, petit repas chez les parents de Maxime (d’ailleurs Maxime, remercie ta mère pour les lasagnes, miam miam) et photo de couple de le merveilleux petit village de Gerberoy, suivi de la mairie et du cocktail. J’y’ai ai rencontré encore pleins de gens généreux et très amicaux, c’est vraiment un bonheur de travailler dans ces conditions 😉

Voici donc quelques photos de cette union, le reste suivra prochainement.

Encore un grand merci a vous pour cette journée.

 

Leçon 1 : ouverture et vitesse d’obturation, un couple inséparable !


Sur les appareils photos de type reflex, mais aussi les bridges et même certains compact, il est possible de régler l’ouverture et la vitesse d’obturation. Ce sont ces réglages qui vous permettront de maitriser les résultats, pour sortir du mode Automatique et ainsi d’être plus créatif. Ils permettent par exemple de faire un portrait en détachant le sujet de l’arrière plan, de figer une action, de jouer avec la profondeur de champs (pdc), de donner un impression de vitesse (le flou), de paysages, mais aussi de faire des photos de nuit…

Toute personne souhaitant évoluer dans la photographie se doit de maitriser l’ouverture et la vitesse d’obturation, ce sont les 1ers éléments clés d’une photo réussie.

Intéressons nous au mode de votre appareil.

Le mode « auto » de votre appareil, ou « petit carré vert », sur ce mode
il est vous impossible de maitriser quoi que ce soit, vous ne pouvez rien modifier, l’appareil est seul maitre à bord.


Les modes qui vont nous intéresser sont les suivants :


« A » « S » et « M« 


Il existe aussi sur les appareils des « programmes résultats » ou comme je les appelle, les attrapes moutons… On peut, de temps à autres, obtenir des résultats corrects, mais bon, ses modes n’ont aucun intérêt pour l’apprentissage du photographe.

Commençons par un peu de technique pur (mais pas trop).

Pour chaque prise de vue, l’ouverture par laquelle passe la lumière est gérée par ce qu’on appelle un diaphragme. Le diaphragme est une pièce circulaire de l’objectif qui permet de laisser passer plus ou moins de lumière. Cette ouverture est definie sur votre boitier de la manière suivante F/2.8 – F/4 – F/5.6 -F/8 – etc…

Chaque valeur de diaphragme représente un facteur 2 par rapport à la valeur précédente (soit le double soit la moitié, suivant dans quel sens on va), ainsi un diaphragme de 4 laissera passer 2 fois plus de lumière qu’un diaphragme a 5.6 etc,,,,

Cette ouverture à pour rôle de réduire ou d’augmenter la quantité de lumière qui arrivera sur votre capteur (ou vote film)


Un autre exemple mais celui ci directement avec un objectif.

On voit clairement la différence d’ouverture et le passage de la lumière.


Le diaphragme joue aussi un autre rôle très important, il influe directement sur la profondeur de champ.

La profondeur de champ correspond à la zone où l’image est nette (voir image plus bas).

La profondeur de champ diffère quelque peu en fonction de l’appareil photo, de l’ouverture du diaphragme et de la distance entre l’appareil et le sujet.

Il faut savoir que pour un diaphragme très ouvert (ex F/2.8) cette zone de netteté est très réduite, ce qui donne par exemple un sujet en 1er plan net sur un fond flou, inversement, pour un diaphragme fermé, la zone de netteté est très grande, et on obtient des éléments nets du 1er plan à l’infini.

Maintenant, il faut savoir que plus l’ouverture est grande, plus grande sera la vitesse d’exposition. Si on ferme l’objectif à f/11 (ou plus) , il y aura moins de lumière qui ira sur le capteur, donc l’appareil aura besoin d’un temps d’exposition plus long afin de capturer le plus de lumière possible. De cette façon l’appareil pourra assurer une bonne exposition.


Explication en image :


1 – Ouverture f/2.8 – 400 iso – 1/1000s – 24mm – AF-S Nikkor 24-70 mm f/2,8G ED

2 – Ouverture f/8 – 400 iso – 1/125s – 24mmAF-S Nikkor 24-70 mm f/2,8G ED

3 – Ouverture f/16 – 1250 iso – 1/50s – 24mmAF-S Nikkor 24-70 mm f/2,8G ED

1 – Mise au point effectuée sur la carte de visite.
Ouverture f/2.8 – 400 iso – 1/1000s – 24mm.
La grande ouverture m’a permis de rendre le fond complètement flou et ainsi de bien dégager mon sujet du reste de mon image.
Seule la carte de visite est nette. La vitesse d’obturation est confortable

2 – Mise au point effectuée sur la carte de visite.
Ouverture f/8 – 400 iso – 1/125s – 24mm.
La petite ouverture a fait chuter la vitesse d’obturation.
Avec cette faible ouverture le fond est plus net.

3 – Mise au point effectuée sur la carte de visite.
Ouverture f/16 – 1250 iso – 1/50s – 24mm.
La petite ouverture a fait chuter la vitesse d’obturation une fois de plus. Pour pouvoir garder une vitesse correcte et éviter un flou de bougé, j’ai du pousser mes iso à 1250. Avec cette faible ouverture le fond est encore plus net. Il l’aurait été encore plus si j’avais fermé le diaphragme jusqu’à son maximum, (jusqu’à f/22 sur l’AF-S Nikkor 24-70 mm f/2,8G ED).

Pour ces 3 photos j’ai réglé mon appareil en mode « A » (priorité ouverture).
Le mode A est un mode semi-automatique, on choisit juste l’ouverture (f/x) afin de maîtriser sa profondeur de champs et la cellule de l’appareil adapte la vitesse d’obturation en conséquence.

Voici quelques exemples parlant avec différentes ouvertures.

Comme vous pouvez le voir sur cette 1ère image, l’ouverture joue un rôle très important sur le bokeh (le flou en arrière plan), plus l’ouverture est grande (chiffre petit), plus l’arrière plan devient net. L’ouverture influe donc sur la zone de netteté et le bokeh (sans oublier la lumière qui vient sur le capteur).

6972318_orig

.

.

Sur cet autre exemple, on peut voir l’influence de l’ouverture sur la zone de netteté, en effet, plus l’ouverture est grande (petit chiffre), plus le zone de netteté est réduite, alors qu’au contraire, plus l’ouverture est petite (grand chiffre) plus la zone de netteté est étendue.

 

6323860_orig

.

.


M
aitriser son ouverture permet de créer des effets beaucoup plus « pros », notamment en photo sportive où l’on peut par exemple créer un filé :

Ouverture f/4 – 2000 iso – 1/80s -Nikon D3


Cette photo n’est pas de moi mais de Aliastiti du Forum Pixelistes, Il a fermé l’objectif à f/4.
La vitesse quand à elle, est descendu au 1/80s.
Généralement si on veut figer un mouvement, il faut une vitesse d’au moins 1/500s
(cela dépend des sport, pour une formule 1 par exemple, le 1/1000s est un minimum !!!)
Donc ici au 1/80s, il était évident que les voitures seraient floues.
Le but de la manoeuvre est de suivre le sujet en bougeant l’appareil à sa vitesse.
De cette façon la voiture reste nette et le fond est complètement flou avec un effet de filé.
Cette technique exige un bon entraînement pour pouvoir être maitrisée.


Toujours du même photographe, mais inversons l’effet voulu.

Ouverture f/4 – 2000 iso – 1/25s – 32mm – Nikon D3

Cette fois ci, il a voulu garder le fond net, mais donner une impression de vitesse aux voitures, Pour cela, il a utilisé une vitesse de déclenchement relativement basse (1/25s) augmentant le temps de pose et donnant cette impression de vitesse.


Autre exemple :

Ici je voulais figer le saut du cheval et de sa cavalière. Il me fallait donc une vitesse rapide. Une vitesse lente m’aurait donner un cheval complètement flou

Ouverture f/4.5 – 800 iso – 1/2500s – 180mm – Nikkor AF-S VR 70-200 f/2,8

En utilisant une ouverture assez grande, cela m’a permis d’arriver à une vitesse
de 1/2500s. Largement suffisante pour figer le saut. De plus cette grande ouverture
m’a permis d’obtenir un fond flou qui détache mon sujet du fond.


Pour ce genre de photos, le mode « S » (priorité vitesse) permet de se libérer de pas mal de contraintes. Ce mode permet de choisir la vitesse d’obturation, la cellule de l’appareil calculant automatiquement l’ouverture.
Par exemple, pour la photo du cheval plus haut, j’aurais pu utiliser ce mode. En fixant une vitesse de 1/2500s, l’appareil aurait choisi lui même l’ouverture. En revanche je n’aurais eu aucun contrôle sur la profondeur de champs. A vous de voir selon vos besoins et vos attentes.


Le choix de l’ouverture est également important pour la photo de paysage.


Pour une photo de paysage, l’idéal c’est qu’elle soit nette du premier plan à l’infini.
Pour y arriver il suffit de sélectionner une petite ouverture, f/8 étant vraiment un minimum (préférez une ouverture à F/11 mini selon les conditions).

Ouverture F/11 – 400 iso – 1/2500s – 24mm – AF-S Nikkor 24-70 mm f/2,8G ED


Je vais vous parler rapidement du mode « M« . M comme « manuel »,
ce mode comme ce nom l’indique permet de régler l’exposition manuellement, on peut régler l’ouverture et la vitesse indépendamment.

Le Mode « M » ou comme son nom l’indique le mode Manuel.

Ce mode est le plus délicat, même si sur les reflex numérique nous sommes grandement aidé, il permet de régler l’ouverture et la vitesse manuellement.

Dans ce cas, si l’exposition n’est pas bonne, votre reflex ne fera rien pour aider, si ce n’est de vous indiquer l’exposition grâce au posomètre intégré à l’appareil, qui se trouve dans le viseur sous l’aspect d’une petite réglette graduée. (on le trouve aussi sur certains boitiers, sur l’écran de contrôle au dessus ou sur les plus récents sur l’écran arrière.


Les bons plans !!!


L’emploi d’une petite ouverture faisant forcement baisser la vitesse d’obturation, on peut pour éviter les risques de flou, utiliser soit un trépied, soit un monopode. Il en existe beaucoup de modèles, de formes, de tailles, et de matières différentes. J’ai une petite préférence pour les Manfrotto, qui ont pour moi, un très bon Rapport//qualité/prix, mais ce n’est qu’une question de goût. Il existe énormément de bonnes marques comme Gitzo, Vanguard, etc…

N’hesitez pas à tester et retester différentes choses, plus on s’entraine, et plus on apprend,

Surfez, visitez les forums, inscrivez vous a des clubs photo. Ne restez surtout pas seul ! La photo se partage, et vous apprendrez beaucoup des autres.

J’espère que ceci vous aura éclairé un petit peu sur les principes de base de la photo, n’hesitez pas à me faire part de vos remarques et suggestions et à partager ma page. Un petit message ou un petit « j’aime », ca fait toujours plaisir 😉

Prochaine étape : Gérer les iso et construire son image.

  • guizelin isabelle - un super article je vais essayer de le mettre en pratique mercredi au jour et je te redis ca je vais essayer d y aller etape par etape c est sur qu il faut du temps pour aprivoiser la bete j aimerai un jour quon se rencontre quelquel part passer la journée a photographier et papoter merci pour ces conseils et j attends deja avec impatience le prochain article mais laisse moi deja assimiler celui là ok lol et eteint moi cette musique sur le site arfff ca me casse les oreilles et mon ptits lou qui dort hein tu y pense a ca aller mon titi gros bisous

    zazaReplyCancel

    • admin - Merci Isa c’est gentil. Je pense organiser en Spetembre une journée de cours spéciale Friends, pour vous aider justement a assimiler tout ca !
      En ce qui concerne la musique, t’as 2 solutions, soit tu baisses tes enceintes lol, soit tu coupes la musiques sur le blog, juste en dessous du descriptif, y’a un petit bouton pause !ReplyCancel

  • Roméo - Salut Boss, continues à nous distiller ton savoir. C’est appréciableReplyCancel

  • guizelin isabelle - faudrais que j ouvre un blog pour partager un peu de photos et avoir des conseils je sais pas si ta vu sur FB mes photos au cirque ct dur dur a prendre
    bizReplyCancel

  • Katheleen (_Banzaii.) - De nouveau un grand merci pour la patience dont tu fais preuve pour répondre à mes questions (certainement parfois un peu idiotes !) !

    Même si j’ai déjà compris pas mal de choses, il me reste encore beaucoup de chemin à parcourir avant d’obtenir des résultats vraiment remarquables !

    Concernant les trépieds, les Manfrotto me semble en effet être de très bonne qualité, mais le prix est assez…élevé même pour les moins chers.
    Sans comptez qu’il faut j’imagine, économiser également pour une rotule !ReplyCancel

    • Fabrice Simonet - Ca me fait plaisir !

      Oui Manfrotto est une très bonne marque, avec des produits de qualité, c’est d’ailleurs la marque que j’utilise. Mais il y’a aussi Gitzo, Vanguard et quelques autres.

      Au début pour l’encombrement, mieux vaut opter pour un monopod + rotule ball, c’est ce que je trimbale la plupart du temps, c’est efficace et beaucoup plus léger, mais surtout bien plus rapide à utiliser.

      Pour toutes questions n’hésites pas, je me ferai un plaisir d’y répondreReplyCancel

Hello,

Comme les news se font rares en ce moment, puisque mon travail est plus « professionnel » (disons évènementiel ») qu’autre chose, et que les photos n’ont rien à faire sur mon blog ;-), et bien voici quelques images de l’avancé des travaux du studio.

Il ne reste plus qu’à recevoir nos fonds, accrocher tous nos cadres, faire venir une artiste pour une déco spéciale 🙂 et encore quelques bricoles et le tour sera joué !!! (sans oublier du temps, ce qui en ce moment, se fait rare).

Nous espérons bientôt pourvoir vous convier à l’ouverture et surtout à nous rendre visite pour immortaliser de beaux portraits de vous et de la petite famille !!!

See you later 😉

Je vous rappelle l’adresse : 12 bis rue de la liberté – 95470 Survilliers.

Et pour tous renseignements, n’hésitez pas à passer par la rubrique Contact 😉

  • Lucie - Très beau studio photo. Je le recommande !!!!!!ReplyCancel

P A N I E R
R E C O M M A N D A T I O N S